Ajouter un logiciel dans Unity (Ubuntu)

Hello 🙂

Sur Ubuntu (ou autre GNU/Linux) la plupart des logiciels sont installés via le logiciel de paquet inclus dans la distribution (APT sur les distributions basées sur Debian, RPM sur les distributions basées sur Red Hat, Pacman sur Arch Linux …).

Mais, car il y a bien un mais, quelques fois il y a des logiciels (généralement propriétaire) qui ne s’installent pas de cette manière, par exemple Teamspeak 3 Client, Genymotion, Sublime Text ou encore PhpStorm. Ces logiciels fournissent directement leurs binaire sous forme d’archive tar.gz ou un simple binaire qui installe le logiciel dans le dossier choisit. Pour lancer ces logiciels le plus simple est de passer par le terminal mais rassurez-vous, il est possible des les ajouter dans Unity (ou autre gestionnaire de bureau !)

Comment on fait, dis comment on fait ?

Eh bien, en fait c’est très simple il y a deux répertoire qui contiennent les « launchers » un commun à tous les utilisateurs (il faut donc les droit root pour ajouter ou supprimer des fichiers dedans :p) et un autre pour l’utilisateur courant (donc pas besoin de droit root).

Le dossier commun à tous les utilisateurs : /usr/share/applications/
Le dossier de l’utilisateur courant : ~/.local/share/applications/

Petit rappel : Sur les systèmes basé ou imitant Unix (Linux) un dossier commençant par un « . » comme « .local » est un dossier caché (c’est valable aussi pour les fichiers). Il faut se souvenir également que sur ces systèmes « ~/ » est un raccourcis faisant référence au dossier de l’utilisateur courant soit sur Linux => /home/nomUtilisateur/

Vu que vous êtes des petit curieux vous avez déjà était voir le contenu du dossier commun à tous les utilisateurs.

Ubuntu-desktop-dir

Voilà ce que contient le dossier, plein de fichier .desktop, si vous êtes observateur vous reconnaîtrait vos logiciels, la capture provient d’une Ubuntu 14.04 fraîchement installé donc rien d’exceptionnel.

Et dans le dossier de l’utilisateur courant ? bah par défaut il n’y a rien :p. Bah oui, vous n’avez encore rien « installé » localement (comprendre sur dans votre /home).

Ouvrons (avec votre éditeur de texte favoris) maintenant un fichier .desktop du répertoire commun à tous les utilisateur, qu’est ce qu’on y trouve ? Perso j’ai pris celui de Nautilus (l’explorateur de fichier) j’y trouve ceci :

Avec toutes ces informations on comprend vite que ce sont ces fichiers qui sont les « raccourcis » vers les applications. bref plus qu’a reprendre ça et l’adapter à nos besoin.

Un cas concret Teamspeak 3.

On va prendre comme exemple Teamspeak 3, déjà car il n’est pas fournis dans les dépôts et de plus car il se comporte d’une manière intéressante, en effet pour lancer le client Teamspeak3 il faut lancer un script .sh qui lui va crée le vrai processus, ce qui aura pour effet d’avoir deux icônes Teamspeak 3 dans le lanceur (une pour le lancer et une qui correspond à la fenêtre de Teamspeak 3).

Sans plus vous faire attendre voici à quoi ressemble mon fichier :

Très simple, n’est-ce pas ? Qu’est ce qu’on a la dedans ?

  • « Name » : Nom affiché dans le lanceur ici « Teamspeak 3 »
  • « Exec » : Le chemin du « binaire » a executer pour lancer l’application
  • « Type » : Le type de l’application, utile pour « ranger » l’application dans le bon sous dossier dans votre menu.
  • « Icon » : Le chemin vers le PNG qui est l’icone de votre app (pour Teamspeak telechargez en une sur le net)

Maintenant ce fichier vous pouvez l’enregistrer dans :

  • ~/.local/share/applications/ : Si comme moi vous êtes le seul a vouloir utiliser ce logiciel (donc si il est installé dans votre /home)
  • /usr/share/applications/ : Si vous avez installé Teamspeak dans /opt et que vous souhaitez que d’autres personne puisse l’utiliser sur votre ordinateur.

 

Il ne reste plus qu’a vous souhaiter une bonne semaine 🙂

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

Facebook Google Plus Twitter Linkedin email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *